Monday, May 22, 2006

Ryden meets Baudelaire... a match made in heaven :)


- Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis? ton père, ta mère, ta soeur ou ton frère?
- Je n'ai ni père, ni mère, ni soeur, ni frère.
- Tes amis?
- Vous vous servez là d'une parole dont le sens m'est jusqu'à ce jour inconnu.
- Ta patrie?
- J'ignore sous quelle latitude elle est située.
- La beauté?
- Je l'aimerais volontiers, déesse et immortelle.
- L'or?
- Je le hais comme vous haïssez Dieu.
- Eh! qu'aimes tu donc, extraordinaire étranger?
- J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages!

L'étranger, Charles Baudelaire (Le spleen de Paris)

2 comments:

silvia g said...

Stii cine citeste Baudelaire? Penalu'! Cand am fost la el in vizita ne-a spus ca isi coase singur abajururi din blanita si citeste Baudelaire in acelasi timp. A si zis de "Les Fleurs du Mal". E mai mainstream el, asa...

True story!

Maria said...

bine, bine, lasatzi-l pe Baudelaire...ce se mai aude cu Frigioiu? :D